MICHAEL BENJAMIN

SOCIAL REACH

-
FACEBOOK
mikaben.ht
58830
followers

-
TWITTER
@mikaben
87650
followers

-
Instagram
mikaben509
63900
followers



BIO

Mikaben est né à Port-au-Prince  en 1981 ; cet artiste polyvalent est tour à tour, chanteur, compositeur et producteur. Accompagné de sa guitare ou en full band, Mikaben est l’un des rares jeunes artistes de sa génération à exceller dans tous les genres ; que ce soit le bon vieux compas haïtien, le world music, le Zouk antillais, le dance hall, le reggae jamaïcain ou RnB/HipHop. Fils du chanteur de renom Lionel Benjamin, Mikaben est aussi polyglotte(il peut chanter en Créole, en Français, en Anglais et en Espagnol). Entre autre, il prouve sans cesse ses  habiletés à jouer plusieurs instruments tels que la guitare,le clavier, la basse et la batterie. 

Mikaben se découvre très tôt une passion pour la musique.  A l’âge de 16 ans, il est déjà à sa premiere composition.  A 18 ans, ayant décidé de partir au Canada pour  poursuivre ses études,  il continue à s’adonner à son art. Cette même année, de Montréal étant, il participe à un concours annuel de musique de Noël organisé par "TELEMAX", une station de télévision Haïtienne, et sa chanson "Nwèl Tristès", classée en quatrième position, lui permet de gagner la sympathie du public Haïtien. Nous sommes en 1999.

A partir de là, tout s’enchaine très vite. Mikaben décide de se consacrer à sa carrière musicale et enregistre son premier album solo "VWAYAJ" dans les studios de Marco Volcy à Montréal, album qu’il lance en décembre 2000. Sa chanson  « Ou Pati », connait un tel succès qu’elle est choisie par Fabrice Rouzier, grand producteur et compositeur Haïtien, pour participer au projet « Haïti Troubatour ». Plus de 70.000 copies de cette chanson sont vendues, ce qui constitue un record pour la musique Haïtienne. Cette expérience lui consacre une grande réputation dans le milieu haïtien et le fait aussi connaitre aux Antilles, en Europe et en Afrique.

En Mai 2004, Michaël lance son deuxième opus intitulé "MIKA" dont le succès lui ouvre de nouvelles portes, spécialement au Canada. Il a l’opportunité alors de participer à des festivals à Chicoutimi, à Ottawa, au Québec, et à Montréal (entre autre les Francofolies).

De retour sur Haïti en mars 2005, sollicité par son cousin David Dupoux, il forme avec ce dernier le groupe"KREZI MIZIK" et accepte de mettre momentanément en second plan sa carrière solo. Dès sa présentation officielle à la presse, en mai 2005, le groupe connait un très grand succès. Il sort avec ce groupe deux albums (un Live et un en studio), intitulés "AYITI SAN MANTI". Mikaben et son groupe font des tournées aux Etats- Unis, au Canada, aux Antilles, en France et en Belgique.

C'est en juin 2009 que sa carrière prend un tournant décisif ; Mikaben décide de se relancer en mode solo, et met fin ainsi à sa collaboration avec  "KREZI MIZIK" en tant que lead vocal. En 2010, l’été suivant le séisme, Mikaben sort une compilation intitulée “ATIS LOKAL PAP JANM LAGE” qui fait carton en Haïti. Seul ou en featuring, Mikaben fait sentir sa présence et sa touche. On retiendra notamment le tube  « Nap Kitel pou yo » avec Black Dada qui a été l’une des chansons les plus tournées sur la scène Hip Hop Haitienne. 

Mikaben se concentre actuellement sur sa carrière solo. Avec plus de 15 ans d'expérience à son actif sur la scène musicale tant haïtienne qu’ internationale, il a charmé  les mélomanes un peu partout sur le globe : Compas Festival à Miami, Carnaval en Haïti, L'Olympia et Le Zénith à Paris en compagnie de Carimi, Hoogstraten en Belgique, Palais de l'art en Côte d'Ivoire, Harbour Front à Toronto, Stade de Dillon en Martinique, etc.

En tant qu’artiste, Mikaben a composé, produit et interprété sur les albums de Carimi plusieurs morceaux à succès, notamment « Baby I missed you » qui a 1.7 Millions de vues sur Youtube, « Fanm sa Move » qui a 1,4 Millions de vues. D’autre part  il a aussi collaboré avec  T-Vice, Leila Chicot, Kreyol La… Il travaille également avec d’autres artistes tels que son père Lionel, Belo, Stanley Georges, Allan Cavé, Izolan, Olivier Duret, J Perry, Wesly Band pour ne citer que ceux-là.

A ses anciens grands tubes tels que « Nwèl tristes », « Fanm sa move », « Baby I missed you »,  viennent s’ajouter ses plus récentes œuvres, telles que « Ayiti se », qui fut un méga tube en Haïti et aussi dans les Antilles Francaises et « Ti Pam Nan » en collaboration avec J-Perry fait qui actuellement en rotation constante sur les ondes.

Mikaben est aussi un poète qui prend le temps de peaufiner les paroles dans ses chansons et s’applique à mettre de la substance dans ses textes. Musique et poésie s’allient harmonieusement dans ses compositions.

Mikaben travaille actuellement sur son troisième opus qu’il projette de sortir avant l’été 2016. L’avenir s’annonce brillant pour cet artiste rempli d’inspiration et en plein cœur de son épanouissement.